Géographie

Vous débarquez à Stavanger … alors il vous faut quelques repères !

region_freSitué sur une péninsule du sud-ouest de la Norvège (dans la région du Vestlandet, et plus particulièrement dans le comté du Rogaland), Stavanger est une petite ville portuaire et la porte d’entrée du Lysefjord (le plus méridional des grands fjords du pays).

Cliquez sur la carte pour avoir la vue de la région !

La ville de Stavanger

Pas de grandes artères, pas de buildings, elle est réputée pour être la plus grande cité en bois d’Europe: dix mille maisons en bois pour quelque 134 000 habitants, soit la plus grande concentration d’Europe.

Stavanger est néanmoins la 4ème ville de Norvège avec ses 134 000 habitants (recensement 2019) et le centre de la 3ème agglomération norvégienne avec environ 212 000 habitants (agglomération Stavanger et Sandnes). Elle est LA ville pétrolière et, bien qu’ayant des allures de gros bourg, cette activité lui donne une dimension internationale.

Si vous souhaitez avoir plus de chiffres sur Stavanger, vous trouverez les statistiques démographiques ici

 

La ville est divisée en 7 arrondissements (Hundvåg, Tasta, Eiganes og Våland, Madla, Storhaug, Hillevåg, Hinna).

Le centre-ville, quant à lui, s’organise autour du port, de la cathédrale médiévale (Domkirke) et une vieille ville Gamle Stavanger.  La vieille ville compte de nombreuses maisons en bois datant du XVIIIe et XIXe siècles. Un architecte de la ville, Einer Heden, les a sauvées de la destruction au milieu du XXe siècle, depuis, elles sont peintes en blanc, un pigment autrefois inabordable pour les modestes marins qui les occupaient. Trois d’entre elles ont gardé leur peinture d’origine, ocre, rouge ou bleue.

Les grandes municipalités avoisinantes sont Sandnes, Sola (avec l’aéroport) et Randaberg.

Deux cartes qui devraient vous être utiles:
city_frestreetmap

Autour de Stavanger

Autour de Stavanger, on est tout de suite dans la campagne ! Les moutons sont partout! La Norvège est connue pour ses fjords mais ses routes et ses îles valent aussi le déplacement. On ne s’ennuie pas lorsque l’on prend sa voiture !

Laurence Martin - IMGP1788rAvec sa géographie particulière, on passe de nombreux tunnels (sous la mer ou dans la roche), on longe des fjords, on prend des ferrys (heureusement toujours ponctuels mais il faut quand même vérifier les horaires en avance). Pour tout savoir sur les ferrys, consultez notre page Circuler à Stavanger. Les îles au nord de Stavanger sont accessibles soit en voiture soit en bateau. On peut citer Hundvåg, Kalvøy Vassøy, Finnøy, Rennesøy, Mosterøy…

La ville compte aussi de nombreux lacs autour desquels il est agréable de se promener. Les plus connus sont Breiavatnet (au cœur de la ville), Mostvannet, Storre Stokkavatnet (grand Stokka), Litla Stokkavatnet (petit Stokka) et Hålandsvannet.

Tout près de Stavanger au sud, sur la mer du Nord, vous trouverez des grandes plages de sable et de dunes. Les plus belles sont Sola,  Ølberg, Vigdel, Bore, Orre. Ces plages sont souvent appelées les plages du Jæren (le plat pays norvégien avec ses terres agricoles) qui est un des districts du comté du Rogaland.

Plus au nord, sur la commune de Randaberg, vous trouverez la plage de sable de Sande (Sandestranden).

Un peu différentes mais souvent moins venteuses, sur des fjords, les plages les plus connues sont Vaulen, Godalen…

Les montagnes

Les montagnes, elles, ne sont pas loin non plus…Par contre ne vous attendez pas à monter beaucoup en altitude : le plus haut sommet dans la région est le Bynuten avec ses 670 m.

Vous pourrez profiter de très nombreuses balades, randonnées, des faciles et des moins faciles. On vous en parle plus longuement ici.

La montagne ressemble plus à de gros cailloux et on a souvent une impression de paysage lunaire.

Les stations de ski les plus proches sont Brekko (45 min de route) pour le ski de fond et Stavtjørn (ski alpin et ski de fond) à 1h15. À 1h30 environ, la région de Sirdal offre également de nombreuses pistes de ski.

N’hésitez pas à consulter notre rubrique Activités plein air.

1078920_10201391181802043_953882490_o[1]

Le Lysefjord, s’étale sur 42 km et ses falaises tombent à pic à plus de 1000 m. Il est connu grâce au Preikestolen (rocher de la chaire), une falaise le surplombant et accessible après une randonnée de deux heures. C’est une des randonnées les plus célèbres de Norvège et par conséquent très touristique. La nature nous surprend encore jusqu’au vertige sur le Kjerag, une petite pierre ronde comme une boule coincée entre 2 falaises. Ces 2 attractions sont situées dans le Ryfylke .

 Le climat

Et le climat dans tout ça?

Le climat est plus doux que ce que les conditions géographiques laisseraient croire. Cela en raison du Gulf Stream qui donne à la ville un climat doux bien qu’elle soit située à la même latitude que la pointe sud du Groenland.

Attendez-vous tout de même à beaucoup de pluie (surtout en automne) et à peu de neige ou de gel l’hiver et à des étés courts et parfois peu ensoleillés.

Si vous aimez les chiffres, vous trouverez sur yr.no (le site météo de référence en Norvège) les moyennes annuelles.

En résumé, on ne s’arrête pas à la météo et on profite de la nature environnante ! La fameuse devise nordique prend tout son sens : « Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que des mauvais vêtements. ».

Alors équipez-vous !

Aurores Boréales

IMG_2072

La latitude de Stavanger permet d’observer des aurores boréales. Il faut simplement un Kp 5 minimum. C’est quoi un kp? C’est une moyenne planétaire d’indices K de perturbations du champ magnétique terrestre. Bref, le site aurora service vous donne les kp des 3 prochains jours.

Les meilleures applications sont: my aurora forecast et Aurora alert.

Le meilleur site pour les observer = Tungenes Fyr à Randaberg. Sinon juste vous éloigner de la pollution lumineuse.

Alors les jours d’activité solaire intense, regarder au Nord!

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Email this to someonePrint this page